Tenue de l’Assemblée Générale Ordinaire 2021 du Consortium Alafia, les SFD ayant connu les meilleures performances, encouragés

Comme pour boucler la série des Assemblées Générales dans le secteur de la microfinance au Bénin, le Consortium Alafia organise son Assemblée Générale Ordinaire (AGO) le dernier vendredi du mois d’août 2021. Ce vendredi 27 août 2021, les SFD du Bénin ont honoré une fois encore cette exigence statutaire, et maintiennent ainsi ce bon exemple de gouvernance.

En effet, conformément à ses dispositions statutaires, les Systèmes Financiers Décentralisés membres de l’APSFD-Bénin ont tenu au siège de l’Association à Cotonou, vodjè-centre, ce 27 août 2021.

Il s’agit d’une assise annuelle au cours de laquelle les différents Délégués des SFD membres procèdent à l’examen du rapport général d’activité et de gestion et à la validation du rapport du commissaire aux comptes.

Trois allocutions ont marqué la cérémonie d’ouverture.

Dans son mot de bienvenue, le Président du Conseil d’Administration, M. Clément YADONTA, a fait un bilan des efforts de l’Association au cours de l’année 2020 aux côtés des SFD. On retient une traversée élogieuse malgré le contexte de la crise de la COVID-19.

La seconde allocution est celle du représentant des partenaires techniques et financiers et a été prononcée par M. Maurille Maurice COUTHON, Directeur du Projet ADAPAMI. On retient assez de conseils aux institutions pour l’amélioration de la Gouvernance et des performances.

L’ouverture officielle des travaux a été prononcée par M. Abou Bakary ISSIKA, Directeur Général Adjoint de l’Agence Nationale de Surveillances des SFD, Représentant le Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances à l’occasion.

A terme des travaux les deux rapports soumis à l’examen ont été adoptés avec des félicitations des membres à la Direction Générale de l’Association pour le taux d’exécution du programme d’activités en dépit du contexte influencé par la pandémie de la COVID- 19.

L’AGO 2021 a connu deux faits marquants. Premièrement, elle a eu la particularité d’être précédée d’une Assemblée Générale Extraordinaire qui a connu la validation des points de révision des certains éléments des textes, conformément aux recommandations du Ministère de l’Economie et des Finances.

Au second rang les SFD ayant connu les meilleures performances au tire de l’année 2020, ont été distingués et primées respectivement pour le niveau de professionnalisation de leurs agents à travers les formations, pour la synergie d’actions aux fins de limiter les asymétries informationnelles sur le crédit et pour le respect des normes prudentielles, financières et sociales éditées et admises en matière de microfinance dans l’UMOA.

Suivant la dernière catégorie de distinction (des normes prudentielles, financières et social) l’ACFB vient en tête au niveau des SFD de grande taille et IAMD est premier au niveau des SFD hors Art.44 de la Loi.

Ces encouragements de la Direction Générale aux SFD méritant lance à nouveau la compétition pour de meilleures performances réglementaires et sociales et le nouveau rendez-vous fixé promet déjà des meilleurs scores eu égard la motivation des SFD au respect des textes qui régissent le secteur.