Promotion du leadership féminin dans le secteur de la microfinance au Bénin : Un deuxième groupe de femmes exceptionnelles distinguées par le projet ADAPAMI

Depuis l’année dernière, le projet d’Appui au Développement, à la Professionnalisation et à l’Assainissement du secteur de la Microfinance (ADAPAMI) a pris l’initiative de reconnaître, saluer, chaque année, les mérites des femmes exceptionnelles des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) du Bénin.

Il s’agit d’une action qui concoure au redressement des inégalités du genre dont le secteur de la microfinance n’est pas épargné. Selon des statistiques tenues par l’APSFD-Bénin (www.promfi-bj.org), autrefois prédominée par la présence des femmes, la clientèle masculine tend aujourd’hui à dominer celle féminine ; le personnel féminin constitue environ le tiers de l’effectif des SFD et au niveau des instances dirigeantes, les femmes n’occupent que 20% de le l’effectifs des élus des Institutions.

L’édition 2020 de la cérémonie de distinction des femmes exceptionnelles s’est déroulée dans la matinée du vendredi 13 novembre 2020 à l’INFOSEC de Cotonou sous l’égide de Madame Véronique TOGNIFODE, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, en présence des organisateurs, des acteurs du secteur, des lauréates et des invités.

Onze (11) femmes exceptionnelles ont été identifiées et distinguées dans le secteur de la microfinance. Elles viennent des SFD, de la Direction Générale de la Microfinance, de l’Agence Nationale de Surveillance des SFD et de l’APSFD-Bénin. Elles ont été retenues au termes d’un processus de sélection sur appel à candidature lancé courant le mois d’avril. Ainsi 11 dossiers sur 13 présentés ont retenu l’attention du jury composé de personnes ressources et présidé par un acteur de la société civil.

A l’occasion les lauréates ont reçu les félicitations de la Ministre qui a réaffirmé l’attachement du Gouvernement à la promotion du leadership féminin. Les actions du projet ADAPAMI ont été saluées à cette effet par l’Autorité. « ADAPAMI joue sa partition à travers la promotion du genre » ; va-t-elle déclarer.

Par la voie de leur représentant, les lauréats ont exprimé toute leur gratitude aux Autorités ainsi qu’au projet ADAPAMI et ont promis redoubler d’ardeur pour honorer la distinction. Il faut noter qu’au cours de la cérémonie, les lauréats de la première édition ont reçu des prix en compensation aux voyages dont la tenue a été inhibée par la survenance de la pandémie de la COVID-19.

Les attentes convergent désormais vers la troisième édition, et les braves femmes qui existent encore dans le secteur peuvent déjà commencer à apprêter leurs dossiers.