Produits et services

Les SFD dispose d’une large gamme de produits financiers pour la clientèle :

Crédit individuel : il varie généralement de 20 000 FCFA à 10.000 000 FCFA, pour une durée maximale de 36 mois avec un taux d’intérêt variant entre 2% et 1,5% par mois sur l’encours de crédit en fonction de la durée de remboursement. Ce crédit est destiné au financement des activités génératrices de revenus et assorti obligatoirement d’une garantie réelle (parcelle, nantissement de biens ou gages sur véhicules) ou d’une caution sur salaire. Le client peut solliciter et obtenir une période de grâce pouvant atteindre 6 mois si son activité l’exige.

Crédit de groupe : il est accordé aux membres de groupes de caution solidaire constitués par trois micro-entrepreneurs. Les membres du groupe doivent provenir de la même couche socio-économique. Ils se choisissent eux-mêmes et s’entendent pour désigner leur responsable. Chaque membre du groupe possède sa propre entreprise et reçoit le même montant de crédit que les autres. Dans le groupe chacun est étroitement lié au succès de l’entreprise de l’autre car en cas de cessation de paiement de l’un, les autres prennent sur eux de rembourser son crédit. Le montant du crédit qu’un membre de groupe peut obtenir varie entre 20.000 francs CFA et 500.000 francs CFA pour une durée maximale de 36 mois avec un taux d’intérêt variant entre 2% et 1,5% par mois sur l’encours de crédit. La périodicité est mensuelle avec un délai de grâce pouvant atteindre 6 mois si l’activité menée l’exige. En dehors de la caution solidaire que les membres du groupe s’offrent les uns aux autres, aucune autre garantie n’est demandée au groupe.

Crédit aux groupements : On distingue le groupement d’entreprises et le groupement d’entrepreneurs le groupement d’entreprises est constitué par des micros entrepreneurs exerçant en commun une activité génératrice de revenu. Le crédit sollicité est investi dans cette activité menée ensemble par tous les membres du groupement. Le groupement d’entrepreneurs quant à lui est composé des micros entrepreneurs ayant chacun son entreprise indépendante de celle des autres membres du groupement. Chaque membre du groupement reçoit un montant de crédit correspondant à la capacité de remboursement de son entreprise. Les membres d’un groupement doivent provenir de la même couche socio-économique. Ils se choisissent eux-mêmes, élaborent leur statut et règlement intérieur puis s’entendent pour désigner leur responsable. Dans le groupement, chacun est étroitement lié au succès de l’entreprise de l’autre lorsqu’il s’agit d’un groupement d’entrepreneurs ou au succès de l’activité menée en commun s’il s’agit d’un groupement d’entreprise. Car en cas de cessation de paiement de l’un, les autres prennent sur eux de rembourser son crédit. Les conditions de taux et de durée sont les mêmes que pour les autres crédits. La périodicité peut être mensuelle, trimestrielle, etc. avec un délai de grâce pouvant atteindre 6 mois si l’activité menée l’exige. En dehors de la caution solidaire que les membres du groupement s’offrent les uns aux autres, aucune autre garantie n’est demandée au groupe.

Crédit immobilier : Le crédit est destiné au financement de la construction d’une maison ou de son aménagement. Le Montant maximum est 10.000.000 F francs FCFA pour une durée de 60 mois au maximum. Le taux d’intérêt appliqué est dégressif et s’applique sur le montant restant dû. Il est fonction de la durée de remboursement et varie entre 1.5% et 2%. La garantie indispensable pour l’obtention de ce crédit est la parcelle sur laquelle le bénéficiaire souhaite construire la maison ou celle sur laquelle est érigée la maison à aménager si l’emprunteur est un micro entrepreneur. A contrario, c’est-à-dire que si l’emprunteur est un salarié d’une entreprise publique ou privée, il lui faudra fournir comme garantie, outre la parcelle sur laquelle la maison est érigée, apporter son salaire qui constitue sa source de revenu régulier.

Comme principaux critères d’éligibilité au micro crédit immobilier, il faut être un micro entrepreneur bénéficiant déjà de ce crédit pour le financement de son activité génératrice de revenus ou bien être un salarié percevant un salaire régulier dans une entreprise publique ou privée.

Crédit relais : Ces crédits permettent de refinancer les ONG locales afin de pouvoir atteindre les micro-entrepreneurs situés hors de sa zone d’intervention. Dans le système de crédit relais, l’ONG partenaire est considérée comme un client et bénéficie d’un crédit global à un taux d’intérêt préférentiel de 1% par mois sur l’encours pour une durée maximale de 24 mois. La périodicité peut être mensuelle, bimensuelle, trimestrielle, semestrielle, avec un délai de grâce pouvant atteindre 6 mois.

Les bénéficiaires finaux du crédit relais sont des clients de l’ONG. Le montant du crédit global dépend du nombre de bénéficiaires finals du crédit relais. Le montant maximum accordé par l’ONG partenaire à chaque bénéficiaire final ne doit pas dépasser le montant maximum accordé aux membres des groupes de caution solidaire, sans que le montant global mis à la disposition de l’ONG ne dépasse le plafond de 5.000.000 FCFA.

Crédit à l’artisanat : On y distingue entre autres, le crédit de démarrage d’activité : ce crédit est destiné au financement des achats d’équipements ou de fonds de roulement pour l’installation des jeunes artisans diplômés sans emplois dans les différents corps de métiers. Ce sont donc les jeunes diplômés des corps de métier qui ne se sont pas encore installés et qui sont en manque de moyens financiers pour le faire qui constituent la cible visée par ce produit. Une priorité est donnée aux jeunes femmes artisanes diplômés sans emploi. Le crédit comporte deux types de prêts : les crédits individuels et les crédits de groupe qui fonctionnent exactement comme les crédits de caution solidaires et les crédits individuels ci-dessus présentés. Le montant du crédit varie de 20.000 FCFA à 300.000 FCFA tant pour les crédits individuels que pour les crédits de groupe. La durée maximum est de 36 mois. Chaque emprunteur, s’il le désire peut solliciter un délai de grâce allant de 1 à 6 mois. En dehors de ces produits qui sont fonctionnels, il y a des projets  en cours  de constitution de fonds de garantie pour faciliter davantage l’offre de service financiers pour certains corps de métiers.