Les acteurs de la microfinance échangent sur les enjeux de l’inclusion financière

Du Document de Politique de Développement de la Microfinance à la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière : quelles spécificités et quelle communauté de défis ? Voilà

la thématique centrale qui a réuni ce mardi 18 février 2020 les acteurs du secteur de la microfinance au tour des enjeux de l’inclusion financière à l’INFOSEC de Cotonou. Il s’agit d’un atelier périodique organisé par la Directeur Générale de la Microfinance qui vise à outiller les acteurs de l’écosystème de la microfinance pour la consolidation et l’efficacité du secteur de la microfinance.

Les travaux de cet atelier ont été placés sous la présidence du Ministre de la Microfinance et des Affaires Sociales, Mme Véronique TOGNIFODE MEWANOU. L’organisation de cette édition par la Direction Générale de la Microfinance a été faite en synergie avec le projet ADAPAMI.

A l’entame, le Directeur Général de la Microfinance, M. Camille OGOUSSAN a salué l’engagement du Gouvernement pour l’amélioration continue des conditions favorables à l’inclusion financière des populations, notamment vulnérables mais économiquement actives. Pour Madame le Ministre, la présence massive des grands acteurs est une preuve de l’importance accordée au combat commun qu’est la lutte pour la réduction de la pauvreté au sein des populations béninoises, à travers la promotion d’une offre de services adaptés. A l’occasion, Mme le Ministre a rassuré de l’évolution en cours de l’élaboration de la Stratégie Nationale de l’Inclusion Financière (SNIF) pour se conformer aux directives de l’UEMOA et se réjouie de la synergie d’actions observée afin d’aider l’Etat béninois à apporter une solution efficace à l’accès des populations à une gamme variée et complète de services financiers adaptés. Les appuis du projets ADAPAMI, qui œuvre par ailleurs pour l’intégration du genre dans la SNIF, ont été salués.

Trois communications ont meublé la suite des travaux et ont servi de base aux échanges. Il s’agit de :

– La thématique centrale présentée par le Prof Albert HONLONKOU de l’Université d’Abomey-Calavi ;

– La thématique concernant le genre dans la SNIF intitulée « l’Inclusion financière : défis et opportunités pour la femme » présentée par M. Par Mouhamadou ARIKAMA CHABI ;

– Et de la présentation sur « l’inclusion financière et la gestion de performances sociales au sein des SFD » dont le cachet a été assuré par M. Dieu Donné GNANVO, Directeur Général du SFD RENACA.

Les acteurs attendent vivement l’opérationnalisation de la SNIF au grand bonheur des populations desservies par l’industrie de la microfinance.